Lexique de l'irrigation professionelle

Lexique de l'irrigation professionelle

Découvrez le lexique de l'arrosage professionnel, plus de 100 termes pour décrire les termes technique de l'irrigation, les types d'irrigation et le matériel d'irrigation.



Termes technique utilisé dans le domaine de l'irrigation

Antividange

Concept permettant le démarrage et l’arrêt simultanés de tous les goutteurs d’un même secteur d’irrigation. Le remplissage en début d’irrigation n’est plus nécessaire, et les phénomènes de vidange des canalisations par gravité après l’irrigation sont éliminés. Permet des apports de solutions nutritives d’une extrême précision, tout en limitant les phénomènes de purge. A noter que la pente (exprimée en hauteur d’eau) d’un même poste d’irrigation doit être inférieure à la pression de fermeture du clapet.

Autonettoyant

Principe facilitant l’évacuation -en continu- des impuretés durant le fonctionnement du goutteur.

Autorégulant

Système assurant le maintien d’un débit prédéterminé constant pour tous les goutteurs d’une ligne, quelle que soit la pression ou la topographie (tant que la pression de service reste dans la plage de régulation du goutteur). Permet d’augmenter les longueurs des rampes de distribution et de réduire leur diamètre. En accélérant les vitesses de déplacement des fluides, les dépôts dans les canalisations sont limités.

Colmatage

Le PH de l’eau, les impuretés, la concentration d’engrais ou certaines caractéristiques techniques du système d’irrigation peuvent entraîner la création de dépôts. Des goutteurs pourraient donc subir un colmatage total ou partiel. De fait, tous les goutteurs du marché n’y sont pas sensibles de la même façon.

CNL

Abréviation anglo-saxonne donnée au concept antividange et autorégulant (Compensated Non Leakage).

Débit

Volume d’eau qui s’écoule d’un émetteur -d’un orifice- en un temps donné. Il s’exprime en m3/heure , en litre / seconde ou en litre / heure (1 m3/h = 1000 l/h, 1l/s=3,6 m3/h).

Perte de charge

C’est la perte de pression résultant du passage de l’eau dans un réseau du fait des turbulences, des frottements contre les parois ; d’une façon générale, du freinage qui apparaît lors de la circulation d’eau. Elle est caractérisée par une différence de pression entre aval et amont qui s’exprime en bar, kg/cm2 ou MCE (1 bar = 1 kg/cm2 = 10 Mètre de Colonne d’eau).

Pluviométrie

C’est l’apport d’eau (débit) sur une surface et elle s’exprime en mm/h.

Pression

La pression se définit comme étant le poids d’une colonne d’eau sur une surface. En hydraulique, l’eau circule dans les conduites avec une certaine charge ou pression. Elle s’exprime en bar, kg/cm2, MCE (1 bar = 1 kg/cm2 = 10 Mètre de Colonne d’eau).

Pression de fonctionnement maximum

La pression d’eau la plus haute recommandée à l’entrée d’un goutteur ou de la ligne goutte à goutte assurant le bon fonctionnement du goutteur / ligne goutte à goutte.

Pression dynamique

C’est la pression qui s’établit lors de l’ouverture d’une vanne, lorsque la circulation des fluides est constante (débit).

Pression statique

C’est la pression constatée dans le réseau lorsque toutes les vannes sont fermées. Elle est égale dans tout le réseau lorsque celui-ci est parfaitement plat, mais varie selon le dénivelé.

Typologie des systèmes d'arrosage

Système d'arrosage

Ensemble de matériels permettant de compenser artificiellement le déficit en eau des végétaux en espaces verts et sol sportifs en un apport régulier et homogène.

Arrosage intégré

Système d'arrosage dont les composants s'intègrent de manière harmonieuse et esthétique au site, dans  la végétation ou dans le sol sans entraver les taches de maintenance. Les canalisations, les commandes et les arroseurs sont installés de manière pérenne sous la terre.

Arrosage manuel

Système d'arrosage éxigeant une intervention manuelle pour le déclenchement et l'arrêt de chaque secteur d'arrosage.

Arrosage automatique programmé

Déclenchement automatique des cycles d'arrosage par des organes de mémoire et de commande, sans intervention d'un opérateur.

Arrosage par sub-irrigation ou arrosage sous-surfacique

Système d'arrosage sous terre composé principalement d'un réseau de goutteurs qui diffusent l'eau au niveau des racines.

Micro-irrigation

Apport d'eau par goutteur ( soit en dérivation d'un tuyau polyéthylène, soit incorporé au tube PE ), diffusant l'eau au niveau du sol.

Micro-aspersion

Système d'aspersion en fines gouttelettes à petite portée, démontable, piqué au sol et adapté aux végétaux en place. Dans une installation sous serre, la micro-aspersion peut également être installé en hauteur sous un tube PE ou PVC et derrière un pendulaire.

Matériel d'arrosage utilisés

Buses

Orifice diffuseur d'eau, interchangeable, réglable ou fixe, ajusté pour obtenir à un débit et un pression donnée, une portée. Adaptables sur les tuyères, arroseurs, micro asperseurs, les buses sont démontables et indépendantes.

Canne

Peut également être appelé "perche". Tuyaux rigide permettant de réhausser au-dessus du sol un appareil d'arrosage ( massif de fleurs, bosquets, plants ).

Arroseur escamotable à jet fixe ( type tuyères )

Réalisé en matière plastique, il est composé d'un corps à enterrer et d'un tube coulissant qui émerge sous la pression de l'eau. Il éxiste en plusieurs hauteurs d'émergence ( 5 cm, 7.5 cm, 10 cm, 15 cm, 30 cm ) afin de s'adapter en fonction des végétaux. Il est équipé d'une buse à jet fixe. L'angle de diffusion est réglable ou fixe. Les portées sont généralement comprises entre 1.5 et 5 mètres. La diffusion est en fines gouttelettes. La tuyère nécessite une pression générique faible ( entre 1.5 et 2 bars ) mais généralement une forte pluviométrie ( entre 40 et 60 mm ).

Arroseur escamotable à jet rotatif

Appareil à turbine et jet rotatif muni d'un système d'entrainement par engrenage. Cet appareil est enterré. Sa hauteur d'émergence est de 10 à 30 cm et sa portée de 5 à 32 mètres. Une electrovanne peut être incorporée.

Arroseur escamotable faible ou moyenne portée

Porté de 5 à 15 mètres. Appareil nécessitant une pression générique faible ou moyenne ( entre 2.5 et 4 bars ) et générant une pluviométrie moyenne ( entre 10 et 20 mm ).

Arroseur escamotable à grande protée

Portée de 15 à 32 mètres. Appareil nécessitant une pression générique moyenne à élevée ( entre 4 et 7 bars ) et générant une pluviométrie moyenne ( entre 10 et 20 mm ).

Micro-asperseur

Diffuseur fixe d'un débit inférieur à 150 litres par heure, utilisé pour l'irrigation localisée. Il s'installe en surface. Il est apparent et monté sur pique ou en dérivation.

Goutteur

Emetteur d'eau prévu pour créer un arrosage localisé. Débit inférieur à 20 litres par heure, pour l'irrigation localisée, en surface ou enterré. Il peut être piqué sur le tube, en dérivation ou intégré au tube. Les goutteurs peuvent être turbulents ou autorégulés ( avec compensation de pression ).

Tuyaux Goutte à goutte

Tube auquel sont intégrés des goutteurs, disposés à intervalles réguliers, auto-régulant ou non. Les tuyaux goutte à goutte peuvent âtre suspendus, placés à même le sol, sous paillage ou enterrés.

Arroseur auto-moteur

Appareil sur chariot mobile qui de déplace de lui-même, enroulant un câble de guidage et de traction.

Disconnecteur hydraulique

Système anti-pollution muni d'un double clapet anti-retour avec soupape de décharge, destiné à isoler le réseau d'arrosage du réseau d'eau potable. Il peut être contrôlable ou non.

Clapet anti-vidange

Clapet taré monté sous l'arroseur ou incorporé à l'arroseur pour éviter qu'une canalisation ne se vidange par l'intermédiaire d'arroseurs situés aux points bas.

Regard à vannes

Regard enterré, de forme ronde ou rectangulaire, généralement en plastique injecté, muni d'un couvercle, de préférence de couleur verte, et servant à abriter les vannes ou electrovannes.

Programmateur

Organe de mémoire et de commande de tout système d'arrosage automatique. Il est composé d'une horloge et permet le démarrage automatique des électrovannes par impulsion électriques. Les différents circuits doivent pouvoir être réglés indépendamment. Il est relié au 230V ou au 9V. Il peut dont etre connecté au secteur ou être autonome alimenté par piles ou batteries.

Electrovanne

Vanne automatique à commande électrique, permettant l'ouverture et la fermeture du passage de l'eau vers les jets. La tension est de 9V ou 24V maximum, à courant continu ( DC ) ou alternatif ( AC ).

Solénoïde

Bobine vissée sur l'électrovanne' équipée d'un noyau excité par l'impulsion électrique. Il déclenche le passage de l'eau. Il est muni de deux fils relié au programmateur. Il peut être utilisé sur courant continu ( 9V ) ou alternatif ( 24 V ).

Vanne volumétrique à réarmement manuel

C'est une vanne équipée d'une minuterie ou d'un compteur d'eau, qui délivre sur un secteur la quantité d'eau réglée. Elle nécessite un réarmement manuel après chaque cycle d'arrosage. Seule, elle ne permet pas d'obtenir un arrosage séquentiel.

Compteur d'eau

Le compteur d'eau permet de mesurer les quantités d'eau utilisées par unité de temps ( m3 ).

Station de pompage

Installation constituée d'une ou plusieurs pompes, comprenant tous les équipements et accessoires nécessaires à l'acheminement de l'eau vers le réseau.

Surpresseur

Installation constituée d'une ou plusieurs pompes et destinée à augmenter la pression dans le réseau de distribution.

Pompe Doseuse

La pompe doseuse aussi appelé doseur proportionnel permet d'injecter des engrais et des produits de traitement dans l'eau d'irrigation.

Limiteur de débit / Régulateur de débit

Le limiteur de débit permet de ne délivrer qu'un volume d'eau défini, quel que soit le débit d'origine.

Régulateur de pression aval

Le régulateur de pression permet de maintenir une pression aval prédéfinie inférieure ou égale à la pression amont. Il peut être réglable ou fixe.

Clapet anti-retour

Appareil de robinetterie qui s'ouvre automatiquement sous la poussée d'un fluide dans une direction définie et se ferme automatiquement pour éviter le débit du fluide en sens inverse.

Vanne manuelle

Vanne à actionnement manuel destiné à permettre ou à interdire le passage d'un fluide.

Vanne de purge

La vanne de purge permet de vidanger tout ou une partie de conduite. Ces vannes à fonctionnement manuel ou automatique sont placées aux points bas des canalisations.

Canalisation primaire

Tuyaux enterré assurant la liaison entre la pompe ou la source d'eau et les canalisations secondaires. Ce tuyau est constamment sous pression pendant la saison d'arrosage.

Canalisation secondaire

Tuyaux d'alimentation dérivé sur lequel les appareils de distribution d'eau ( asperseurs, goutteurs ) sont raccordés par l'intermédiaire du montage articulé ou souple. Ce tuyau est placé en aval de l'électrovanne et n'est sous pression que lorsque la voie d'arrosage est en fonctionnement.

Tags: lexique

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type
Catégories
Aucun produit en promotion en ce moment.

Meilleures ventes

Informations

Mots-clés